Conseils pour faire la transition

Conseils pour faire la transition

Félicitations! Vous avez finalement pris la décision : minet n’ira plus vagabonder dans la nature. Voici donc des conseils qui faciliteront la transition. Selon le caractère de votre chat, il se pourrait que la transition soit difficile, mais une fois qu’elle sera faite, vous aurez l’esprit tranquille en sachant que votre chat ne sera plus exposé aux dangers de la nature.

Selon nombre d’experts félins, une transition graduelle est le meilleur moyen pour que votre chat ne circule plus librement à l’extérieur. Si en général votre félin passe la majorité de son temps en liberté à l’extérieur, vous devrez augmenter graduellement la durée des périodes à l’abri des dangers extérieurs. Vous pourriez notamment commencer la transition lorsque la température commence à se refroidir puisque la plupart des chats préfèrent les endroits chauds et secs. D’ici la fin de l’hiver, votre chat pourrait bien être converti en chat d’intérieur.

Si vous souhaitez que votre chat continue ses sorties à l’extérieur, mais dans un enclos ou tenu en laisse lors de promenades, vous devriez tout d’abord l’y habituer. Vous pouvez consulter nos ressources sur les enclos ou l’entraînement pour les balades en laisse. Pour certains chats, la transition sera plus facile s’ils continuent d’avoir accès à l’extérieur.

Cependant, si votre chat se montre déterminé à s’évader, vous allez peut-être devoir refuser de le laisser sortir. Pour certains chats, il vaudra mieux arrêter complètement les excursions à l’extérieur.

Si votre chat n’est pas déjà stérilisé, envisagez de le faire avant de commencer la transition. La stérilisation réduit non seulement les risques de cancer chez les chattes, mais elle prévient également les chaleurs, ainsi que les miaulements et les envies d’aller dehors qui y sont associés. Chez les chats mâles, elle diminue l’agressivité ainsi que l’envie de marquer son territoire et de vagabonder.

La prochaine étape consistera à améliorer l’environnement intérieur du chat. Plus votre chat sera stimulé, moins il voudra aller dehors pour s’amuser. Voici quelques trucs pour améliorer le milieu de vie de votre félin :

• Perchoir près de la fenêtre : installez une tablette pour chat près d’une fenêtre munie d’une moustiquaire et par laquelle minet ne pourra s’échapper. Votre chat pourra regarder dehors tout en étant en sécurité à l’intérieur de la maison.

• Mobilier pour les chats : les « arbres à chat », les modules de jeu et les condos permettent à votre chat de grimper et de se percher en toute sécurité. Les chats adorent les hauteurs; en leur fournissant des endroits où grimper, vous augmenterez la superficie de leur territoire.

• Planche ou arbre à griffer : le griffage est un comportement naturel chez les chats. Ils griffent pour enlever les morceaux de griffe morte, pour marquer leur territoire, pour s’étirer et pour dépenser leur surplus d’énergie. Comme il s’agit d’un instinct, il est important de mettre à la disposition de votre chat des endroits où faire ses griffes plutôt que d’essayer de l’en empêcher. Observez les endroits où votre chat griffe : s’agit-il d’une surface dure ou moelleuse? Verticale ou horizontale? Le nouveau divan ou un nouveau tapis? Choisissez ou construisez ensuite un arbre ou une planche à griffer qui tienne compte de ses préférences. Si votre chat fait ses griffes là où vous ne voulez pas, couvrez les surfaces avec quelque chose qui le repoussera, comme du ruban adhésif double face, du papier d’aluminium ou du papier abrasif. Placez le nouvel arbre à griffer près de cet endroit jusqu’à ce que le chat l’utilise systématiquement. Attendez quelques semaines avant de commencer à enlever graduellement ce qui recouvrait les surfaces (pour un complément d’information sur le dégriffage comme solution au griffage, consultez la page SPCA.

• Jouets pour chats : essayez divers jouets pour voir lesquels votre chat préfère. Gardez-les hors de sa vue et donnez-lui quelques-uns à la fois. Changez les jouets après quelques jours pour fournir de la diversité à votre chat et susciter son intérêt. Il existe beaucoup de jouets interactifs et stimulants qui sont efficaces, mais une simple boîte de carton ou un sac de papier peut divertir votre chat pendant des heures! Vous pouvez également cacher les jouets pour que votre chat les trouve lui-même.

• Jeux interactifs : ils sont une excellente façon d’amuser votre chat tout en renforçant le lien qui vous unit. En incitant votre chat à bondir et à courir dans la maison, vous l’aiderez à garder la forme.

• Herbe à chat : elle peut également être utile. Essayez-la et voyez comment votre chat réagit. Cependant, il se peut qu’elle n’ait aucun effet sur certains chats. Si votre félin réagit, utilisez-en dans ses jouets ou saupoudrez-en sur le plancher à l’occasion. Les chats qui ne réagissent pas à l’herbe à chat peuvent parfois être stimulés par le chèvrefeuille. L’herbe d’avoine ou de blé peut également être utile.

• Compagnon : envisagez de trouver un compagnon de jeu à votre chat. L’intégration est souvent plus facile lorsque les chats sont jeunes. Ce ne sont pas tous les chats qui aiment avoir un autre chat sur leur territoire, mais cela peut améliorer la qualité de vie chez les chats âgés qui sont sociables.

Enfin, il est fort possible que, pendant un certain temps, votre chat miaule beaucoup aux fenêtres et aux portes. Il n’y a pas de solution miracle, mais si vous ne répondez jamais à ses supplications, votre chat finira par s’adapter.

Rappelez-vous que vous le faites pour sa sécurité. Le plus important est que votre chat apprenne que ses miaulements ne serviront à rien. Ne pliez surtout pas!

Téléchargez Conseils pour fair la transition.pdf