L’entraînement à la laisse la plus facile de l’histoire des chats!

L’entraînement à la laisse la plus facile de l’histoire des chats!

Vers la mi-juin 2004, nous avons acheté un chiot Golden Retriever. Nous l’avons appelé Kywee. Kywee était un chien qui adorait se promener avec nous partout : en voiture, au parc, faire des marches, aller au marché public, etc. Puis, lorsque nous avons aménagé dans notre logement, nous avons également acheté un chaton du nom de Taz, afin de tenir compagnie à Kywee lorsque nous n’étions pas présents.

Nous ne savions pas qu’ils deviendraient les deux meilleurs amis du monde.
Au printemps 2005, lorsque la neige a fondu, nous avons recommencé à faire de longues marches avec Kywee. Cependant, lorsque nous sortions, Taz n’arrêtait pas de miauler, car il voulait absolument aller se promener avec Kywee et il se sentait abandonné.

Après tout, ces deux-là passaient le plus clair de leur temps ensemble.
Nous avons donc décidé d’amener Taz dans une animalerie afin de lui acheter un harnais et une laisse convenables à sa taille.

Taz était un chat très facile à manipuler : lorsque nous lui avons installé le harnais pour la première fois, il ne semblait pas du tout importuné par cet accessoire. Nous avons donc également attaché la laisse et il était tout aussi heureux.

Pour vous donner une idée à quel point Taz était un chat facile à manipuler, lorsque nous devions lui donner des médicaments oraux nous n’avions qu’à lui ouvrir la gueule, déposer le comprimé sur sa langue, et il s’occupait d’avaler par lui-même, sans faire de cas !

Au début, nous amenions Taz au parc dans nos bras, afin de voir comment il se comporterait. Après tout, il n’avait que 6 mois et il n’avait presque jamais été à l’extérieur, sauf pour ses visites chez le vétérinaire. Ça n’a pas été long avant que Taz comprenne le principe de marcher en laisse : il voyait son ami se promener et a décidé de faire la même chose.

Son ami Kywee était tout aussi heureux de pouvoir faire des marches avec lui, côte à côte.

Nous partions donc de notre appartement, chacune de nous deux avec un animal en laisse, en direction du parc qui était qu’à quelques coins de rue. Le parc était en fait un terrain de baseball, avec une aide de jeux pour enfants et il y avait également une section aménagée pour jouer à la pétanque.

Une fois arrivés au parc, les deux amis s’amusaient ensemble, tout en gardant leurs laisses et leurs harnais.

Il y avait souvent d’autres personnes qui étaient présentes avec leurs chiens, bien que peu nombreux. Les premiers temps, les autres chiens ne savaient pas trop comment réagir, mais après un certain temps, les chiens étaient habitués à voir un chat parmi eux.

Les autres personnes trouvaient ça amusant de voir un chat en laisse, et certains nous demandaient parfois s’il était difficile d’apprendre à un chat à se tenir en laisse. Dans le cas de Taz, c’était totalement l’inverse.

Bien que fatigués en raison de leur jeu intensif, Taz et Kywee faisaient la route du retour sans aucun problème.

Taz est resté un adepte des promenades, et ce, jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite de chat actif.

Lisez comment entraîner votre chat en laisse.